Les jardins japonais

Les jardins japonais

Jardin japonais… Vous pensez tout d’abord à ce petit jardin miniaturisé avec son petit râteau qui doivent vous détendre l’esprit ou dissiper votre stress ?… ou peut-être à ces petits arbres appelés bonzaïs… ou bien à un jardin calme, loin du bruit, où l’on peut se balader et découvrir un joli pont rouge, avec des gros et beaux poissons colorés qui dansent…
Là, vous vous rapprochez, mais ce n’est pas encore ça !
Le jardin japonais a une connotation bien plus subtile que cela.

Un peu de culture

Issus de la tradition antique japonaise, les jardins japonais ont été édifiés afin que les esprits divins puissent se reposer. C’est ainsi le lieu privilégié pour entrer en contact avec les Dieux, et ressentir un mélange de spiritualité, de quiétude et de sérénité.
Afin d’atteindre cette quête ultime, les jardins japonais se doivent de représenter la sobriété et la simplicité. On parle alors de jardins zen, là où la sérénité s’unit avec la nature pour rencontrer les esprits divins.

On retrouve trois types de jardins japonais :

  • le Jardin Tsukiyama 築山庭 (reproduction de la nature en miniature) ;
  • le jardin Karesansui 枯山水庭 (jardin zen) ;
  • le jardin Chaniwa 茶庭 (jardin du thé).

Une envie d’en visiter un ? Mais aller jusqu’au Japon est un peu… compliqué…
Saviez-vous qu’il existe plusieurs jardins japonais répartis un peu partout en France ?

Retrouvez leur adresse dans le carnet réservé aux jardins japonais <ici>